L’écotourisme ou tourisme écologique est une nouvelle forme d’activité économique en rapport avec le tourisme mais se différenciant de celui ci , ce dernier étant plus généraliste et englobant les masses.

Le tourisme écologique est soucieux de la préservation de l’écosystème dans lequel il s’insert, il participe également au développement de la population autochtone à proximité.

Avant de comprendre les notions de l’activité de l’écotourisme, je vous invite à assimiler certaines notions essentielles à l’activité écologique.

L’écologie est la science qui étudie l’ensemble des êtres vivants ‘ biocynèse ou la faune et flore’ dans leurs milieux inertes ‘ naturel ‘ ‘biotope’ et les différentes interactions qui les relient : physiques, climatiques.

Ces interactions forment ainsi un ecosystème ordoné et structuré et dynamique ‘ chaine trophique’ , dans le quel le cycle de la vie opère.

Deux écosystèmes prédominent sur la planète Terre l’écosystème aquatique : coraliens, hautes mers, estuaires et continental: taiga, steppes, deserts, forêts, savanes .

Il existe deux types d’écosystèmes l’un fragile, l’autre stable, ce sont les écosystèmes fragiles qui sont les plus vulnérables : les pôles, les glaciers, les forêts.

Les changements climatiques sur Terre ont toujours existé, mais il s’est accéléré depuis seulement 100 ans. Le progrès technologique peut avoir donc des repercussions néfastes sur l’écosystème et le développement.

L’écotourisme peut avoir donc des effets positifs sur la sauvegarde de la biodiversité, il peut  contribuer à limiter l’impact de l’homme sur les écosystèmes.

Certaines parties des écosystèmes les plus vulnérables sont donc protégées par l’homme contre l’homme.

Une aire protégée naturelle est un espace défini géographiquement car délimité et connu, cet aire contribue à protéger et assurer la conservation  de la biocynèse ‘ faune et flore’.

Certaines de ces aires naturelles protégées sont appelées : Monuments naturels comme par exemple Monument Valley, ou le Grand Canyon.

Source MOOC :  » Ecotourisme, imaginons le ensemble ‘ de l’ Université de Jendouba .