Pour mon premier voyage sur le continent asiatique j’ai choisi de me rendre au Japon, terre des samouraïs.

Nous arrivons par un vol matinal intercontinental de Francfort via Moscou aux alentours de 10 heures du matin et plus de 7 heures de décalage horaire.

29 juillet 2014

Le quartier d’Asakusa fait partie de l’ancienne ville basse sous l’ère Edo ( 17ème siècle-18ème siècle).

 

L’attraction principale de ce quartier est le temple Senso-Ji où l’on vénère la déesse Kannon ‘ déesse de la miséricorde’ représentée par une statuette de 7 cm de hauteur pêché dans les eaux de la Sumida au hasard par des pêcheurs. Le temple est entouré de ruelles commerçantes aux allures criardes.

On trouve dans le quartier de nombreux restaurants, bars à saké, commerces, artisans.

La Sumida river passe à coté, sur la rive on peut observer la silhouette de la Skytree, et l’Asahi ‘ marque de bière japonaise’ Super dry hall désigne par Stark dans les années 1980.

Le quartier d’Asakusa est un quartier populaire animé, tous les ans plus de 30 millions de touristes fréquentent le temple Senso-Ji.

30 juillet 2014

Aujourd’hui nous nous rendons via le métro au quartier de Ueno, quartier des musées, des parcs on peut y trouver également quelques temples à visiter.

Nous visitons le Tokyo national Museum, le musée regroupe plus de 11 000 pièces.

Une collection à voir si vous vous rendez au Japon, comptez environ deux bonnes heures pour visiter tout le musée.

Le soir nous rendons au quartier d’Akihabara, quartier des néons de l’électronique, des maids cafés, des salles de jeux électroniques.

Vous serez surpris par les affiches géantes aux couleurs criardes, aux néons lumineux à l’ambiance générale.

31 juillet 2014

Départ pour le Mont Fuji à partir de la station de bus à Shinjuku, pratiquement deux heures de car pour arrivée à la 5ème station, lieu de départ du Treck.

Le Mont Fuji d’une hauteur de 3776 mètres est ouvert à la randonnée au grand public seulement deux mois dans l’année. Il faut compter environ 4 heures de marche sans compter les deux heures de pause qu’il vous faudra sur toute l’ascension. Il est possible d’éviter la chaleur en entamant l’ascension en fin de journée pour arrivée au petit matin au sommet. Comptez également trois heures pour descendre, prévoyez de quoi boire manger, un véritable équipement de marcheur, car le niveau du treck est difficile voir très difficile. Certaines parties du chemin de treck ressemble plus à de l’escalade sur de très gros rochers parfois instables, sur d’autres partie le chemin de treck est composé de cendres volcaniques dans lequel chacun de vos pas s’enfoncent.

Une expression dit : ‘ Celui qui monte le Mont Fuji une fois est courageux, une seconde fois est un fou’

 

01 août  2014

Arrivée sur le sommet du Mont Fuji aux alentours de 1 heure et demi matin, la nuit est étoilée, de son sommet il me semble observer des constellations en forme de dragon, la voie lactée est également visible. Il fait très froid, les marcheurs forme une sorte de communion un refuge ouvre tout le monde s’y abrite du froid, commande une soupe, un thé chaud et attendent tous le levée du soleil pour redescendre.

Après la descente nous rejoignons Tokyo, nous retournons au ryokan, nous doucher nous prenons le soir même le car pour Kyoto via la compagnie de bus japonaise.

02 août  2014

Découverte de la gare de Kyoto, puis visite de la ville de Kyoto et du quartier Gion.

03 août 2014

Visite du musée du Manga qui se site à Kyoto, et  du parc impérial.

04 août 2014

Départ à pied pour le Temple Fushimi Inari ‘ Temple dédié à la culture du riz et la fabrication du Saké’ sur plus de 4 kilomètres un chemin balisé de tori orange vous accompagnerons sur les hauteurs d’une colline qui vous permettra de découvrir les alentours de Kyoto.

Dans l’après midi visite du Kyomizu Dera un autre temple érigé au 08 ème siècle en 798, le pavillon du temple comprend une immense terrasse d’où l’on peut voir la ville de Kyoto plus bas.
Un surprenant autel composé d’une multitudes de sculptures de samourais aux allures plus que ténébreuses vous attendent, un temple bien surprenant si l’on apprend à le voir.

Légères secousses ressentis dans la nuit, je continue à dormir.

05 août 2014

Promenade dans les ruelles tranquilles du quartier Gion en journée, le célèbre quartier de sortie des Geishas qui sont quasi introuvables en journée, vous pourrez certainement les voir déambuler en soirée dans Kyoto.

Promenade également dans certains temples situés dans le quartier dont le Kwannon temple un temple dédié au soldat inconnu, qui vous surprendra par l’immense statue de dieu bouddhiste.

 

Une aventure extraordinaire et mémorable.

06 août 2014

Pour cette dernière journée à Kyoto, nous visitons le célèbre pavillon d’or le Kinkaku Ji, il s’agissait en 1397 de la villa du shogun Yoshimitsu Ashikaga, à sa mort son fils la convertit en temple. Le pavillon est entièrement recouvert d’or.

Le 06 aout 2014, nous repartons par bus de nuit vers Tokyo ou nous arriverons au petit matin.

07 août 2014

Nous retournons visiter Akihabara et ses salles de jeux afin de vivre ce que vivrait un japonais lambda.

nous rendons à la célèbre station de Shibuya rendre visite à Hachiko. Nous flânons ensuite dans les immenses artères commerciale après avoir traversé le célèbre et fréquenté Shibuya crossing street.

 

 

L’histoire de Hachiko le chien : Hachiko est un chien de race japonaise Akita Inu, son maître était un professeur émérite à l’université de Tokyo, et ils s’adoraient l’un l’autre. Le chien avait pour habitude d’accompagner son maître pendant des années tous les jours à la station de métro, il venait également l’attendre tous les jours à la fin de la journée à la station de métro. Un jour son maître décède, mais Hachiko poursuit son devoir de chien, et continue de venir attendre son maître à la station de métro tous les jours pendant 10 ans. L’histoire a tellement ému les japonais qu’ils lui ont dédiée une statue en son honneur située à la sortie de la station Shibuya, sous laquelle une urne accueille la dépouille du chien Hachiko. Des millions de touristes s’y rendent pour lui rendre hommage.

 

08 août 2014

Nous consacrons la matinée a acheter de petits souvenirs au Nakamise Dori, une allée piétonne, grouillante de monde à proximité du Senso-Ji, de nombreuses échoppes traditionnelles bordent le Nakamise Dori, on y trouve des kimonos, du thé, des biscuits traditionnels, des marchands de glaces et toutes sortes de souvenirs.

Nous nous rendons ensuite en visiter les jardins du parc impérial, mais il pleut autour du palais, nous rejoignons donc un autre quartier à proximité.

Le quartier Minato est un quartier d’affaires et administratif, nous passons par la Tokyo Tower une immense copie de la tour Eiffel en rouge et blanc d’une hauteur de 332 mètres.

Nous finissons la journée à nouveau dans le quartier d’Asakusa après s’être rapproché de l’étonnante Skytree.

09 août 2014

Nous nous rendons encore une fois dans les allées du Senso-Ji notre hébergement se situe juste à coté, on en profite donc.

Puis nous rendons au quartier d’Harajuku parcourir la célèbre Takeshita street, Harajuku est une sorte de Beverly Hills, magasins huppés, immenses avenues, voiture de luxe à proximité de Shibuya ou nous nous rendons encore une fois ensuite. Nous faisons un détour également  Nous passons notre journée à flâner et déambuler dans les rues de Tokyo.

 

Le temps commence à se gâter sur Tokyo, une alerte Typhon est mis en place elle touchera le Sud du Japon le lendemain et longera les côtes japonaises durant deux jours, j’angoisse pour le vol retour, mais rien ne ralentira notre échappée.

10 août 2014

Il était prévu la visite du quartier Tsukiji et de l’île d’Odaiba, mais nous resterons finalement à l’auberge, au chaud et à l’abri à cause du Typhoon, j’irai quand même prendre ma douche en quelques secondes dehors et quand je vous dis une douche je ne pèse pas mes mots.

11 août 2014

Départ de l’aéroport de Narita, cette fois ci aucun retard, le dieu de la tempête nous aura épargné pour notre vol retour destination nouvelle contrées.

Guides à prévoir pour votre visite au Japon :

Tokyo, Cartoville, édition guides gallimard

L’Essentiel du Japon du célèbre Lonely Planet

Compagnie de bus pour vous rendre à Kyoto de Tokyo ou autres destinations:
Compagnies Willer Express

Hébergement à Tokyo : Khaosan Tokyo Kabuki ‘ dédicace à la team pour leurs sympathie, leurs serviabilité et leur accueil.