Visite du palais Peterhof à Saint-Pétersbourg en Russie

Lors de mon voyage en Russie, j’ai été charmé par le prestige et la beauté apparente de la ville de Saint-Pétersbourg. Charme apparent, les façades des immeubles font belles figures, face aux arrières cours le plus souvent délabrées et oubliées par les propriétaires. Cependant le réel charme de la Russie ne se résume pas qu’au simple bien matériel, la belle Venise du Nord doit avant tout sa renommée grâce à son histoire et sa population, une population russe occidentale ouverte orientée vers le monde, la culture, l’art et sa ville également.

C’est Pierre le Grand qui a voulu légué cette héritage à sa population et à la Russie, rien qu’à citer son nom, j’ai le sentiment qu’il est là encore qu’il y vit, après tout c’est lui même qui a fondé la ville.

Pour cette dernière journée de voyage, quel beau souvenir que de passer une journée royale au palais Peterhof à Saint-Pétersbourg.

Le palais Peterhof est aujourd’hui le musée réserve d’État.

« Peterhof » surnommée la capitale des fontaines, est inscrit dans le Corps d’État des objets les plus précieux de l’héritage culturel des peuples de la Fédération de Russie. Il porte le titre de ‘Un des sept miracles de Russie.

L’histoire de Peterhof a commencé en 1705 quand un petit palais de voyage a été construit pour l’empereur Pierre 1er sur le rivage sud du golfe de Finlande. Conçu par Pierre 1er, le palais Peterhof devait être comparable aux palais royaux européens, et devait devenir le monument triomphal de l’achèvement glorieux de la lutte de la Russie pour avoir une sortie sur la mer Baltique.

L’inauguration officielle du parc eu lieu en 1723.

Cette journée démarre par un bon petit déjeuner à l’hôtel, nous nous rendons ensuite près de l’amirauté pour prendre un hydroboat, il parcourra la Neva et l’embouchure puis une partie du golfe de Finlande.

Speed boatLors de cette traversée qui dure environ 30 minutes pour un coût modique de 12 euros par personne, nous croisons un énorme cargo qui sans doute se lance dans un long périple à travers les océans du monde.

Cargo

Je me rappelle de mes cours de géographie notamment celui de la mondialisation qui décrivait sur un croquis les flux de marchandises transportés par les cargos, plus de 80 % des marchandises vendues dans le monde sont acheminées par cargos.

Nous arrivons et nous débarquons sur un immense débarcadère, à ce moment, je ne peux  m’empêcher de penser à tous ses immenses navires impériaux qui sont venus s’y accoster chargés de magnifiques cadeaux ou coffrets de pièces d’or. Toute la haute fortune européenne de l’époque était invitée au palais Peterhof, pour des week-ends selon les dires endiablés.

Les récits racontent que lors d’immenses fêtes la vodka et l’alcool coulaient à flots du matin jusqu’à tard dans la soirée, et il ne fallait pas s’étonner de voir dans cet immense parc jetset à l’époque voir divers batifolages pratiqués par la haute bourgeoisie de l’époque. Après tout après une semaine de travail fallait bien décompresser un peu !

Palais Péterhof

À mon grand étonnement, je m’attendais à plus de faste, on reconnait bien là quel grand homme fut Pierre le Grand tout dans la sobriété.

Les jets d’eau des fontaines sont splendides, ce sont les fontaines qui jouent le rôle principal dans l’ornement des parcs. Un système unique de conduites d’eau sans analogue dans le monde a été crée ici avec la participation de Pierre 1er . je pense encore aux critiques qui devaient fuser à la sortie des navires concernant le palais, rassurez-vous ce n’est rien, car la magie des lieux n’a pas encore opéré.

Vue du Palais Péterhof Fontaine au palais PéterhofACi dessus The Samson Fontain

La promenade se poursuit à travers les chemins du parc de Peterhof, et à chaque pas, on y découvre des trésors que cela soit un arbre ou une partie du parc,  une statue ou encore une fontaine, ce parc émerveille le visiteur à chacun de ces pas.

Le Grand Palais ci dessus, et le plus grand système au monde de fontaines et de cascades d’eau ont été construits dans cette même période avec la plupart des ornements sculpturaux.

A ce moment de la journée le parc accueille un grand flot de visiteurs, l’immensité de ce parc donne l’impression d’y être seul et d’avoir de l’intimité.

 Statue dans un parc Ci dessus The Nimph or Danaid fountain

les sculptures sont réalisées en plomb sont recouvertes de feuilles d’or, c’est merveilleux.

Parc Le parc est d’une beauté exceptionnelle.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA Pierre le Grand au palais Péterhof Statue Statue dans le parc du palais Péterhof Encore des fontaines toujours des fontaines, mais on ne s’en lasse pas, c’est merveilleux ce système de jets d’eaux.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA Fontaine Fontaine OLYMPUS DIGITAL CAMERA Fontaine d'Eve au palais Péterhof Parc au palais Péterhof OLYMPUS DIGITAL CAMERALa terrasse sur laquelle est édifiée le grand palais d’été des tsars surplombe le canal qui mène à l’embarcadère, on aperçoit également le golfe de Finlande, j’imagine Pierre le Grand ainsi que les hauts dignitaires qui lui ont succédé attendre ses convives.

Vue sur le golfe de FinlandeLe palais en lui même n’est pas très impressionnant on peut admirer les bulbes dorées ainsi que l’emblème de la russie, quant à sa dimension il reste raisonnable, la place étant laissée aux magnifiques jardins et parcs.

Vue de face du palais Vue de coté du Palais OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA Aigle Bicéphale

Ci dessus, c’est ce que l’on voit en tout petit lorsque l’on regarde le palais, l’un représente en partant du bas l’aigle bicéphale emblème de la Russie, et de la civilisation slave, l’autre représente deux anges chérubins adossés à une sorte de corbeille remplies de fruits et d’autres gourmandises.

Ci dessous le jeu de la grande cascade d’eau, la grande cascade d’eau est entourée de statues dorées représentant les dieux de la mythologie, j’ai pu dénicher cette petite information en ouvrant grand mes oreilles alors qu’une guide expliquait à ses clients dans un parfait anglais ce que représentaient les statues dorées.

Quoi dites moi que cela ne vous ai jamais arrivé de vous incruster dans un groupe? Faites le,  on peut en tirer de parfaites informations, ou si vous avez les moyens visitez avec un guide c’est toujours intéressant, on apprend toujours de petites histoires que l’on ne retrouve pas dans les livres.

Statues de divinités grecque Statue dorée Palais Péterhof Palais Péterhof Poséidon Fontaine au palais Péterhof Palais Péterhof Statue Palais Péterhof

Dites moi n’a-t-il pas un air de Poutine celui-là, peut être une prémonition ?

La journée se termine autour d’une glace italienne qu’on savoure avant de reprendre le speed boat, nous partons une à deux heures avant la fermeture du parc pour éviter la grande cohue de fermeture au risque de se retrouver sans place dans le speed boat.

Le retour se fait plus rapidement qu’à l’aller, il s’agit d’une donnée psycho environnementale, en effet le temps à tendance à sembler plus long dans des endroits inconnus, une fois que notre cerveau connaît l’endroit, il s’y habitue, on a la sensation que le temps passe plus vite, ou alors le pilote est allé plus vite.

Le speed boat entre dans Saint-Pétersbourg, je peux apprécier la vue sur les beaux bâtiments impériaux, demain tous cela me semblera être un rêve, nous serons de retour à Strasbourg, une autre belle ville avec tous ses charmes. J’en ai de la chance.

 

Voici un lien si vous souhaitez visiter le palais Peterhof à Saint-Pétersbourg.

http://peterhofmuseum.ru/?lang=eng