La révolution industrielle a modifié le territoire français, les usines s’installent et créent de l’activité économique, les deux guerres mondiales ont été un coup d’accélérateur à certains grands industriels français tels que Citroën, ou Renault. Ce nouvel élan économique industriel crée de nouvelles tensions, tel que la concurrence qui entraîne la compétitivité, celle ci entraîne les entreprises à constamment innover, rechercher des fonds financiers nécessaires à cet investissement et engouement économique.

En France après la deuxième guerre mondiale,le gouvernement investit dans les grandes entreprises françaises, les ménages s’enrichissent et consomment ; le cycle de la croissance est relancé, les voisins européens font de même entraînant une course à une concurrence européenne.

Après les trente glorieuses, la génération baby boom connaît la deuxième crise économique du 20 ème siècle en 1973, provoqué par la crise pétrolière et la mise en place d’un nouveau système financier mondiale. Les gouvernements perdent beaucoup d’argent , ils optent alors pour une libéralisation du marché économique, c’est à dire que les gouvernements ne pourront plus décider de l’orientation stratégique des entreprises privées, ils revendent ainsi leurs parts des entreprises.

Les investissements dans la recherche industrielle créent de nouveaux besoins, nécessitant une modernisation de la technologie industrielle, sauf que les bassins industriels sont obsolètes et très polluant.

Les entreprises délocalisent leurs activités industrielles. La désindustrialisation est un phénomène économique lié d’une part à un cycle économique dans l’industrie, modèle de Vernon cycle de vie du produit, lié à la concurrence industrielle et la compétitivité industrielle’.

La part de l’activité industrielle en France se réduit alors au profit d’autre activités notamment activité de pointe et de recherche et de l’innovation.
.

Comment expliquer le phénomène de la désindustrialisation française, ainsi que ses effets positifs ou négatifs sur le territoire français ?

Le plan du commentaire suivant tentera d’apporter un raisonnement argumenté afin de répondre à cette problématique, dans une première partie sera abordé une présentation du phénomène et de ses effets sociaux, la deuxième partie traitera des causes ayant entraîné une désindustrialisation en France, enfin la troisième partie traitera des conséquences de la désindustrialisation sur le territoire français.

 

 

 

 

Plan :

Table des matières

1. La désindustrialisation française 11

1-1 Une ancienne industrie française obsolète 11

1-2 La désindustrialisation et ses effets sur la classe sociale ouvrière. 11

2. La désindustrialisation française fer de lance des politiques libérales 11

2-1La France industrielle prise dans la spirale économique de la mondialisation 11

2-2 Une mutation profonde des territoires français 12

3. Un nouveau modèle industriel français 12

3-1Un nouveau modèle économique industriel 12

3-2 Les territoires français attractifs 12

 

 

1. La désindustrialisation française

 

1-1 Une ancienne industrie française obsolète

  • L’industrie française est obsolète dans les années 90 et est trop spécialisé dans le domaine métallurgique et sidérurgique.
  • Le risque d’une spécialisation trop accrue est un ralentissement économique en cas de changement de modèle économique ce qui est le cas dans les années 90.
  • Les infrastructures industrielles datent de la période de la révolution industrielle ‘ 19ème siècle’, bien que modernisées elle restent vétustes
  • L’ancienne industrie française est très polluante allant à l’encontre du nouveau modèle économique français soucieux de l’environnement et de la préservation des terroirs français.

1-2 La désindustrialisation et ses effets sur la classe sociale ouvrière.

  • La baisse de l’activité industrielle dans les régions françaises ont pour conséquence, une augmentation du nombre de chômeurs, la diminution des revenus moyens des français, la désertification de certaines régions ou territoires, la paupérisation et précarisation de la classe sociale ouvrière.
  • Les territoires doivent adopter des politiques de reconversion économique pour leurs industries mais aussi garantir la reconversion des anciennes classes ouvrières des bassins industriels afin d’améliorer leurs conditions de réinsertion dans la vie professionnelle.
  • Les conditions sociales des travailleurs s’amenuisent sous la pressions des investisseurs privés et publics à la recherche de retour sur investissement plus performants, la pression psychologique ‘stress au travail’ et les efforts physiques demandé ‘maladies, accidents du travail, âge de départ à la retraite à taux plein’
  • Le manque de réactivité des collectivités et administrations publiques chargés de la reconversion de ceux-ci aggravent les conditions de vie des travailleurs pauvres et précaires, ce qui arrange les pouvoirs publics en quête d’économie pour les futures retraites.

Doc 1a,b,c,d doc 2,10

2. La désindustrialisation française fer de lance des politiques libérales

 

2-1La France industrielle prise dans la spirale économique de la mondialisation

  • La compétitivité entre les entreprises s’accroît dès la libéralisation de l’économie dans les années 70, les gouvernements qui adoptent cette politique n’interfèrent plus dans la gestion économique des entreprises privées.
  • Le modèle de Vernon entraîne les entreprises à s’installer près des nouveaux marchés de consommation, la délocalisation des activités industrielles n’opère plus que uniquement dans le cas de la recherche de productivité ou de gains sur la productivité horaire salariale, mais également pour conquérir de nouveaux marchés émanant des pays émergents.
  • L’ouverture des marchés mondiaux accroît les échanges et est bénéfique pour l’industrie française.

 

2-2 Une mutation profonde des territoires français

  • Les territoires français sont contrastés, certains territoires attirent plus d’investisseurs et reconvertissent plus rapidement leurs anciens bassins industriels, d’autres régions françaises sont oubliées ou ont du mal à se reconvertir et s’adapter au nouveau modèle économique que propose la désindustrialisation et la mondialisation.
  • Une dynamique industrielle hautement technologique dans les régions de l’ouest et du sud.
  • Une littoralisation de l’économie industrielle française près des grands ports maritimes et port autonome régionaux.

 

Document 4, 5,10,12

 

3. Un nouveau modèle industriel français

3-1Un nouveau modèle économique industriel

  • Des pôles de compétitivité crées grâce aux investisseurs privés mais également grâce à la politique d’investissement public de l’État français dans la banque publique OSEO et à la caisse des dépôts par le programme d’investissement d’avenir.
  • Spécialisation économique des territoires vers des pôles de compétitivité compétitifs tels que l’informatique, la haute technologie, l’aéronautique, le bio médical.
  • Regroupement en clusters des entreprises des territoires afin d’être plus compétitif sur les marchés et de surcroît attiré les investisseurs.
  • La création de la nouvelle banque publique d’investissement permettra de simplifier les démarches et d’apporter un soutien financier aux entreprises françaises.
  • L’État et les entreprises poursuivent leurs efforts dans l’investissement dans le secteur de la recherche et l’innovation.

3-2 Les territoires français attractifs

  • Spécialiser les territoires et les diversifier dans un secteur économique porteur afin d’attirer les investisseurs français mais également étrangers.
  • Créer et améliorer l’identité des territoires français.
  • Développer les pôles de compétitivité
  • La France doit se démarquer des politiques étrangères totalement libérale comme en Allemagne et maintenir ses investissements publics dans les industries françaises spécialisés dans des pôles de compétitivité innovants et ouverts sur des marchés porteurs et d’avenir.

Doc, 6,8,9,13,12,14

 

Le phénomène de la désindustrialisation a pour objectif de répondre à un modèle darwinien, l’homme doit s’adapter au changement et à l’évolution autrement il ne survit pas, si l’État français ne s’adapte pas à ce nouveau modèle économique il ne survivra pas dans un monde globalisé.
La désindustrialisation a eu pour effet la modernisation de la France, qui oriente désormais son activité économique vers les métiers du service et de la haute technologie et la recherche.

Sauf que ce modèle économique est dangereux, oui en effet les pollutions émises par ces activités industrielles sont très graves, la pollution émises par les grands centres industriels  retombent sous forme de pluies nocives et fragilisent l’écosystème. Il est nécessaire que cette recherche et développement servent ensuite tous les pays et que l’activité économique de l’homme soit d’un commun accord avec la nature.