L’organisation administrative en Russie est complexe, les russes eux mêmes n’y comprennent pas les rouages et mécanismes, voici un court aperçu.

En Russie on distingue deux entités administratives:

-les régions administratives composées de :

territoires ‘ les Krais’  de régions ‘les oblasts’ et de villes fédérales ‘ Moscou et Saint-Pétersbourg

Ces régions administratives sont au nombre de 57, ces régions sont le moins revendicatives en matière d’autonomie contrairement aux

– régions administratives nationales, qui sont subdivisées en régions autonomes et en okrougs ‘ districts autonomes’, ces régions sont liées à une minorité ethnique locale ou à une histoire qui pousse ces régions à revendiquer une grande liberté d’autodétermination et de souveraineté , il y’a 21 républiques autonomes, une région autonome et 10 okrougs.

La constitution du 12 décembre 1993, réaffirme le caractère indivisible de la fédération tout en accordant le droit aux républiques autonomes d’adopter leur propre constitution.

En mai 2000 Vladimir Poutine, nommé premier ministre réorganise les divisions administratives russes en voici les principales lignes directrices:

– des fusions administratives s’opèrent entre certains districts autonomes et certains oblasts et krais.

-des superstructures administratives nommées districts fédéraux sont crées.

Ces superstructures administratives sont de véritables ligne de conduite du pouvoir central adressées  à ces entités fédérales indépendantes, elles sont mis en place dans le cadre de la lutte contre la corruption et l’insécurité face à l’incompétence des régions fédérales de gérer ces problèmes. Le pouvoir central remet ainsi la mains sur les organismes décisionnels fédéraux et impose une ligne de conduite commune sur la totalité du territoire russe.

Politique

Depuis la constitution de 1993, la Russie est considéré comme une réelle démocratie, les russes élisaient un président au suffrage universel pour un mandat de 4 ans, depuis 2008 le mandat est de 6 ans.

L’assemblée fédérale russe est composé de la chambre basse nommée ‘Douma’, elle comprend 450 députés,  et de la Chambre haute ‘Conseil de la Fédération’, qui compte 2 représentants de chacun des sujets de la fédération.

L’immense territoire russe est tant bien que mal administré, la complexité de son organisation administrative est un frein à une bonne organisation et un bon encadrement de son territoire. La politique de Vladimir Poutine  tend à recentraliser certains autorités administratives et politique est une solution aux problèmes liés à l’encadrement de certaines régions. Cependant de nombreuses régions sont abandonnées voir oubliées au détriment des populations qui y vivent, notamment certaines  régions rurales. Le principal frein de ces régions est le manque d’activité économique,  les conditions climatiques et la topographie qui rendent ces espaces géographiques difficilement aménageables. Il en  résulte de forts taux d’exodes ruraux, et l’abandon total de certains régions anciennement industrielles ou rurales très peu productives par les populations.