Dans le cadre de cette année d’étude consacrée à la Russie, il serait intéressant de s’intéresser à son principal rival historique : la Pologne, pour en expliquer les différents traits et vous expliquer son poids de plus en plus pesant dans les relations internationales.

Avant tout commençons par une brève présentation de sa situation géographique :

-la Pologne se situe au centre de l’Europe, le pays est entouré par la Lituanie au nord ainsi que la Russie avec l’enclave de Kaliningrad, au sud par la République Tchèque et la Slovaquie, par la Biélorussie et l’Ukraine à l’est et enfin son principal partenaire économique  l’Allemagne à l’ouest.
La Pologne possède une superficie de 313 000 km2 et accueille en son sein environ 38.2 millions de d’habitants.
La capitale du pays est Varsovie.

Le poids économique de la Pologne en Europe

La Pologne est un ancien pays satellite de l’URSS ceci jusqu’en 1989, après plus de 50 ans d’ère communiste, le pays respire un air de renouveau  grâce à une économie libérale et ouverte sur le monde.
La Pologne entre au sein de l’union européenne en 2004, et prend part activement aux échanges mondialisés.
La transition économique durant 20 ans est fulgurante, son produit intérieur brut est quadruplé en 20 ans, c’est la seule économie en Europe à ne pas avoir connu la récession, la croissance en 2012 atteignait 2.6% soit la plus forte croissance des 27 pays membres de l’union européenne.
La Pologne a entreprit son changement économique en deux phases la première phase consistait à abandonner l’économie planifiée et entreprendre une profonde privatisation dans de larges secteurs économiques.
L’entrée de la Pologne dans l’union européenne à permit à celle ci de bénéficier de fonds structurels européen soit une aide financée par l’union européenne d’environ 67 milliards d’euros de 2007 à 2013.
La Pologne a échappé à la récession économique grâce à la confiance des investisseurs, son taux d’endettement n’atteignait que 55.4% du PIB ‘Produit Intérieur Brut’ en 2011.
Le Zlotty monnaie polonaise dont la dépréciation pendant la crise économique a permit à la Pologne de maintenir ses exportations et de développer ainsi sa compétitivité au sein de l’union européenne, les banques polonaises étaient peu exposées aux créances à risques.
La Pologne connait un boom économique grâce également à sa diaspora, principalement basée en Allemagne et Pays Bas et également au Royaume-Uni, cette diaspora a engendré environ 7 milliards d’euros de transferts de fonds en 2010.

La bonne santé économique de la Pologne tient du fait également de la diversité de ses activités industrielles notamment dans l’industrie chimique, alimentaire, textile, ainsi que l’aciérie.
Le principal partenaire économique et commerciale de la Pologne est l’Allemagne, la bonne santé de celui ci va permettre à la Pologne d’exporter environ 35 milliards d’euros d’exportation de la Pologne vers l’Allemagne, et également d’importer 34 milliards d’euros soit une balance commerciale positive de 1 milliards d’euros.

Des disparités régionales dues principalement à la localisation des activités économiques.

Malgré tout ce regain économique, des tensions et problèmes subsistent notamment un disparité régionale au sein de la Pologne crée des différences de revenus et de richesses suivant les régions, les régions les plus touchées par cette disparité sont les régions de l’est de la Pologne, dans lesquelles les entreprises et les activités économique daignent s’installer, les régions les plus riches de la Pologne sont celles du centre et de l’ouest, ou les activités industrielles, économiques sont très présentes, l’agriculture s’y modernise également.

Des relations diplomatiques à l’origine de tensions.

D’un point de vue diplomatique la Pologne entretient un climat plutôt favorable au sein de l’union européenne ; les relations diplomatiques se dégradent avec la Lituanie, la cause est le traitement des polonais vivant en Lituanie.

Les relations diplomatiques entre la Pologne et la Russie n’ont jamais été très cordiales, des tensions renaissent à propos de plusieurs sujets, notamment sur la prise de position de la Pologne qui apporta son soutien à la Géorgie en 2008.
La Pologne a décidé également d’accueillir des éléments du bouclier antimissile américain, ce qui n’a pas été favorable à l’entretien des relations diplomatiques avec la Russie.
La Pologne reste fortement dépendante de la Russie en matière énergétique ce qui tend à agacer la Pologne, de plus la Russie souhaite entreprendre la construction d’un nouveau gazoduc Nord Stream, le gaz passerait dans la mer Baltique afin de rejoindre directement l’Allemagne, ce qui ne plaît pas beaucoup à la Pologne.
La Pologne tend à se démarquer de cette dépendance énergétique en s’orientant vers de nouvelles exploitations de ressources naturelles notamment le gaz de schiste, cependant l’exploitation du gaz de schiste pose des problèmes d’un point de vue économique et écologique.

Étonnement la Pologne qui est censé être une démocratie populaire, ne l’est pas réellement le pouvoir religieux catholique romain est très influent 90% de la population est de confession catholique romaine, elle exerce une influence notable, sur la vie civile et sur les décisions politiques.
Cependant la nouvelle jeunesse polonaise et 60% des polonais estiment que la religion ne doit pas s’initier dans la vie civile et la vie politique.

Source : Wikipédia, Le dessous des Cartes.