Le réchauffement climatique génère dans l’océan glacial arctique l’accélération de la fonte  des sous sols glacials : ‘le permafrost’.

La hausse des températures occasionnée par les bouleversements climatiques favorise l’accélération des fontes de glace.

Le pergisol d’une superficie de 19000 000 km2 représente 1/5 ème des surfaces émergées dans l’hémisphère nord.

La fonte occasionne l’émission du carbone organique des composants organiques et minéraux enfermés dans la glace du permafrost, entraînant dans ce mécanisme l’augmentation du taux d’émission de carbone sur la Terre.

La Terre Arctique renferme quelques 1700 milliards  de tonnes de carbone, soit quatre fois plus d’émission de carbone, que l’émission de carbone émise lors des activités humaines pendant l’époque moderne.

Selon les études réalisées par les scientifiques, la fonte du permafrost va émettre non seulement du carbone ‘Co2’ mais également le gaz CH4 ‘méthane’ l’un des gaz à effet de serre redoutable.

Cependant ces taux d’émission restent hypothétiques, ils seront dépendant de l’évolution des conditions climatiques.

Et comme la nature n’aime pas les déséquilibres elle pourra très prochainement avec l’augmentation des activités sismiques et volcaniques refroidir le climat et contrebalancer le réchauffement climatique notamment grâce aux hivers volcaniques.

Source image: http://www.vidayplaneta.blogspot.com/

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s